La piscine en bois

La piscine en bois est en véritable expansion depuis quelques années. Son prix abordable, son élégance et surtout son côté écologique font son succès. Ce type de piscine ne permet pas de forme véritablement libre, comme les piscines en béton projeté par exemple, cependant, les techniques de fabrication et d’assemblage ( la plupart des piscines en bois sont vendus « en kit ») permettent une certaine modularité.

Une fois la commande passée, et suivant les constructeurs, vous pouvez ainsi construire votre piscine en bois aux dimensions et aux angles de votre choix. L’aspect final de la piscine, et sa longévité une fois installée, dépendra grandement de la qualité du bois choisi pour la fabrication. Ainsi, il n’est pas rare d’avoir le choix entre plusieurs types de bois, exotique, nordique, etc…pour votre piscine.

La piscine bois nécessite un entretien réduit, car tout est fait dés la fabrication pour que le bois résiste un maximum à l’environnement extérieur.

L’étanchéité est assurée par la pose d’un liner, dont le dimensionnement sera facilité par la taille normalisée des éléments de structure du bassin. Enfin, les équipements techniques, tel que le système de filtration, sont fabriqués de la même manière que pour les autres types de piscines, qu’ils soient intégrés au bassin ou déportés. La piscine en bois, c’est donc l’assurance d’avoir une piscine esthétique et modulaire !

Installation d’une piscine en bois

L’installation d’une piscine bois est simple, et le plus souvent, elle se fera directement par le particulier. Il existe bien sûr des sociétés proposant des solutions « clés en main », qui se chargeront de tout. Néanmoins le surcoût lié à la main d’œuvre vous incitera certainement à le faire vous même. Les éléments composant la structure d’une piscine bois sont fabriqués et assemblés de la même manière que ceux servant à la construction des chalets. Le bois employé provient d’arbres à pousse lente, il est plus dense et plus solide.

La piscine peut se placer hors-sol, semi-enterrée ou enterrée, laissant le choix à l’acheteur d’en disposer comme il le souhaite. Il existe néanmoins des différences importantes entre ces trois façon de concevoir la piscine, que ce soit au niveau du budget, de l’esthétisme ou des contraintes d’installations. La piscine hors-sol sera beaucoup moins contraignante à installer, et ne nécessitera pas de déclaration de travaux, tandis qu’une piscine en bois enterrée ou semi-enterrée implique un terrassement, donc dans tout les cas une intervention extérieure (le particulier effectue rarement son propre terrassement) ainsi que certaines démarches en mairie.

Les prix d’une piscine en bois

Pour vous donner une idée de prix des piscines en bois, vous devez compter entre 1500€ et 18000€.

A taille égale, la piscine bois coûtera normalement nettement moins cher qu’une piscine béton. Le simple fait de pouvoir la construire soit même (plus facilement qu’une structure béton) réduira considérablement les coûts de main d’œuvre. La plupart des entreprises vendant des piscines bois ont des partenariats avec des entreprises de crédits, vous permettant de concrétiser rapidement vos envies.

Néanmoins, si la piscine bois coûte moins cher que d’autres, suivant la manière dont vous la disposerez sur votre terrain (hors sol, semi-enterrée ou enterrée) vous devrez peut-être payer votre taxe annuelle sur la piscine (comme les autres piscines qui nécessitent une construction en dur dans votre jardin).

Pourquoi choisir une piscine en bois ?

Un bon constructeur de piscine bois se fournit auprès de forêts durablement gérées, qui respectent un temps de repos du bois sur plusieurs dizaines d’années. Ainsi on préserve, d’une part, la planète en évitant une déforestation massive, et l’on améliore d’autre part la résistance des piscines grâce au bois de qualité. On utilise des bois imputrescibles, comprenez par là qu’ils ne pourrissent pas. Le traitement sur le bois lui même est ainsi limité.

Les propriétés isolantes du bois permettront aussi de conserver quelques degrés de plus à l’eau, et réduiront d’autant les besoins de chauffage en mi-saison. Bien entendu, on ne se dispensera pas du traitement de l’eau, qui reste obligatoire pour une eau de qualité, et l’on sait qu’une eau de qualité, c’est une eau que l’on change moins souvent.

Enfin, comme toutes les piscines vendues sur le marché, la piscine bois sera garantie au minimum pour 10 ans. Il n’est cependant par rare de trouver des piscines en bois qui sont installées depuis plus de 20 ans et qui sont toujours en bon état.